Encourager les jeunes dudit centre et soutenir la promotrice Béatrice Laurence NDOUGOU dans son projet d’ENVOL, semblaient être l’objectif principal du sélectionneur adjoint des lions indomptables François OMAN Biyick.

      Il était pratiquement 16h quand le Coach faisait sont entré au siège de l’école de football San Etieno Futbal Association, situé à monté Zoé-Yaoundé. Très ovationné, cet icône du football Camerounais celui la même qui en 1990 lors du mondial Italien donnait la victoire à l’équipe nationale face aux Argentins de Diego MARADONA grâce à ce coup de tête qui reste gravé dans l’histoire du football Camerounais et Mondial. Cette visite était pleine de symboles, première du Sélectionneur adjoint dans un centre de formation, sur place c’était la rentrée sportive et académique 2011-2012. Les jeunes nombreux des sélections débutants 06 à 07 ans ; Poussin 08-09 ans ; Benjamin 10-12 ans ; Minimes 13-14 et bien aussi les seniors ont accordés au sélectionneur un accueil des plus chaleureux.

La présidente de la SEFA, Beatrice Laurence NDOUGOU aux côtés de M.OMAM BIYIK François

François OMAN BIYICK n’a pas été indifférent, dans son mot il à d’ailleurs apprécié l’enthousiasme de cette jeunesse, avant de les exhorter au travail, tant sur le plan sportif que sur le plan scolaire, car selon lui ce dernier aspect pourra dans le cas échéant faciliter une reconversion rapide de ceux qui n’ont pas pu arrivés au sommet, car si la base est large le sommet est très effilé. Oman BIYICK a aussi profité de cette visite pour interpeller les encadreurs à solliciter ses services aussi souvent, puisque l’équipe nationale n’occupe que 25% de son temps.

Il a complimenté les efforts louable de la Promotrice Béatrice Laurence NDOUGOU, qui malgré l’inexistant d’un soutien extérieur, elle se bat  chaque jour pour donner une fière allure aux enfants, futur footballeurs de haut vol de demain. Le centre de formation à déjà un produit en sélection nationale, ce n’est pas suffisant, il en faut plus a souligné la présidente.

Malgré son jeune âge, le centre de formation nourrit de grande ambition et veux réaliser de grande chose et qui peu moins peu plus. Sur place on retrouve un internat de quelque lits, qui permet à certains orphelins du centre de trouver un toit et d’exercer sans entrave leur passion. Le site devenant déjà  exigu, la promotrice a besoin du soutien des partenaires pour donner au centre une dimension importante.   

Écrit par Guy Martial (journaliste) 

 

Photo du profil de admin

Leave a Reply

Subscribe Our Monthly Newsletter

Powered by Maç Sonuçları & Canlı Skor Mobil
Translate »